Bivouac au Lac Oeschinen

Un endroit magnifique, une bonne équipe et une météo superbe! Quoi de mieux pour passer un super week-end de bivouac dans la nature?

 

 

Samedi 10h30 : Départ pour 1h30 de route jusqu’à Kandersteg.

Arrivé au pied du télécabine qui nous amènera au Lac, nous constatons vite que le lieu est très touristique.

10 minutes de télécabine et nous sommes rendus à 1600m d’altitude, mais toujours autant de touristes.

Après 30 minutes de marche tranquille, il est l’heure du brunch au bord du lac et d’une petite baignade pour les plus courageux. L’eau paraît chaude les premiers mètres mais elle se rafraîchit vite après. Le lac Oeschinen est un petit lac de montagne d’à peine 1.5km de long mais d’une profondeur de 56m, donc on perd vite pied.

Maintenant c’est l’heure du sport 🙂

Le dénivelé n’est pas énorme mais les premières montées sont raides. On tient le coup et 2 petites heures plus tard nous arrivons sur le lieu de bivouac prévu. Ici les touristes sont largués 🙂

Malheureusement, en pleine installation des tentes, nous nous faisons rejeter par le propriétaire du pâturage. Les joies du bivouac qui reste « interdit ».

Pas grâve, un bon feu ravive la bonne humeur du groupe

   Cervelas, marshmallow, thé chaud…

Comme nous sommes quand même une bande de photographes, nous profitons de la vue et des belles fleurs pour sortir nos appareils.

        

 

Le temps est venu de trouver un emplacement pour dormir, donc nous redescendons la fameuse montée pour tomber sur cet endroit …  magique!

   Ce camping avait même un grande douche à l’italienne…

 

Quelques photos sous les étoiles avant l’arrivée de la lune pour certains ou séchage de caleçon au feu de bois pour d’autres.

Et une « bonne » courte nuit avec la veilleuse

 

Le réveil sonne à 4h30 afin d’attendre patiemment le lever du soleil. Il devrait sortir presque derrière nous et donc venir éclairer les crêtes juste en face.

 

Et voilà:

 

Une fois le campement plié, 30 minutes de marche nous emmènent au télécabine. C’est assez sympa de voir tout le monde arriver quand nous partons.

 

En résumé: Une sortie superbe à refaire dès que possible.